Sur le bord d’une route, dans le Tarn je remarque ce platane avec cette énorme tumeur : on ne peut pas le manquer, les autres arbres autour paraissent en bonne santé et les autres platanes au bord de cette même route ne présentent pas non plus de grosseur de ce genre.

Je décide d’analyser le point d’implantation de l’arbre pour voir s’il y’aurait un problème d’ordre tellurique qui pourrait expliquer ceci.

Je sors mon matériel, baguettes, pendule, abaques et je commence à analyser le point précis où se trouve cet arbre. La mesure au pendule me donne l’indication d’un lieu très perturbé, Je détecte en premier lieu un courant d’eau assez important, il est à peu près aussi large que la largeur du tronc et son débit est assez conséquent. Le courant d’eau à lui seul bien qu’étant source de perturbations, n’est pas suffisant pour créer ce genre de chose. Je continue et commence à détecter les réseaux géobiologiques. Je tourne autour de l’arbre avec mes baguettes, je trouve un premier réseau Hartmann négatif qui passe en plein sur le tronc puis un deuxième perpendiculaire au premier passant lui aussi par le tronc. Les influences négatives d’un lieu se cumulent, Je commence à me dire que les influences telluriques du point sont déjà suffisantes pour générer des problèmes. Je continue mon investigation en détectant le réseau Curry et là je découvre à nouveau 2 bandes négatives qui se croisent au niveau du tronc ! On a donc un courant d’eau qui se superpose à un « joli » point étoile : croisement de 2 réseaux négatifs Hartmann et Curry. Le résultat est « sans appel » pour le pauvre platane qui a été planté sur ce point et qui subit l’influence du lieu sans pouvoir se déplacer. A noter que la mesure de radioactivité du point n’a pas montré d’anomalie particulière.  

On est maintenant en droit de s’interroger sur l’influence d’un tel point sur le corps humain ! Imaginons un point identique sous un lit !

La géobiologie ne permet pas de faire uniquement un constat mais également d’apporter des solutions. 

Si un tel point se trouve dans une maison je le traite d’une manière globale en harmonisant les réseaux géobiologiques et en neutralisant le courant d’eau. Il existe plusieurs manières efficaces d’intervenir sur un lieu, que ce soit l’acupuncture terrestre, les ondes de forme ou encore par des techniques énergétiques. L’influence du lieu a été étudiée depuis des décénnies par des personnes consciencieuses et désirant apporter des compréhensions sur un facteur participant aux maladies et au mal-être. A ce jour cette discipline reste toujours méconnue ou non considérée ce qui est bien dommage!