Que fait un géobiologue ?

Lorsqu’on parle de géobiologie, on parle souvent de « médecine de l’habitat », le géobiologue parfois appelé aussi géobiologiste, serait donc un guérisseur des lieux. En effet le géobiologue va étudier les influences d’un lieu sur les habitants, il va  faire un travail de détection et d’harmonisation afin de rendre les lieux de vie plus sains, et plus agréables. Je vous propose de découvrir un peu plus ce métier.

Les ondes électromagnétiques :

mesure des ondes électromagnétiques en hautes fréquences

Tout d’abord le géobiologue va utiliser des appareils de mesures pour faire un bilan sur la pollution électromagnétique en hautes et basses fréquences. C’est une pollution créée par l’homme ! Avec le développement de la technologie, et notamment les équipements « sans fils », toujours de plus en plus nombreux, on peut déplorer l’influence grandissante des ondes électromagnétiques à l’intérieur des maisons et des lieux de travail. Le géobiologue peut les mesurer, les quantifier afin d’évaluer s’il y a un risque pour votre santé sur du long terme.

Après avoir effectué les mesures, il vous donnera des conseils sur la gestion du Wi-Fi, sur votre téléphone d’intérieur (type DECT) pour vous orienter vers un téléphone sans onde ! En général ce sont les deux sources principales d’hyperfréquences dans une maison.

Dans les espaces de sommeil plus qu’ailleurs il est important de vérifier la valeur des ondes électromagnétiques (champs électriques et magnétiques) afin de vérifier qu’il n’y a pas une exposition trop importante qui impacterait votre capital santé. A ce sujet je vous conseille de lire l’article :

4 conseils pour diminuer votre exposition aux ondes électromagnétiques dans votre chambre.

La géobiologie n’étudie pas seulement l’influence des ondes électromagnétiques, ce n’est qu’une petite partie du travail.

Les influences telluriques:

baguettes pour la géobiologie

Ensuite le géobiologue détectera les sources de perturbation telluriques (qui viennent du sol). En effet le sourcier recherche de l’eau avec les baguettes, ou un pendule, le géobiologue utilise également différents outils qui permettent de faire le travail de détection : des baguettes en L type radmaster, une antenne de Lecher, un pendule, des baguettes de sourcier. Chacun travaille avec les outils avec lesquels il est à l’aise et formé, finalement l’important est que la détection soit juste. Au fur à mesure du travail d’harmonisation, Il va mesurer à plusieurs reprises le taux vibratoire du lieu qui représente sa qualité énergétique.

Pour ma part, je peux utiliser juste ma sensibilité avec les mains ou mon ressenti intérieur pour ressentir la plupart des perturbations, que ce soit une faille ou un « nœud Hartmann ». Cela dit ça ne me dispense pas d’utiliser des outils de détection.

Personnellement j’aime bien prendre le temps de montrer l’effet sur le corps d’un courant d’eau, d’une faille ou de n’importe quel point négatif. Cela permet de rendre les choses plus concrètes pour le client.

Après avoir détecté les courants d’eau, les failles, le réseau Hartmann et les autres réseaux géobiologiques, il faut bien sûr corriger ! Un simple bilan des nuisances n’aurait que peu d’utilité.

Je pense aussi qu’on doit montrer l’efficacité des corrections qu’on met en place pour être crédible.

Les entités et les autres phénomènes subtils :

Le géobiologue observe également ce qui est présent dans le monde subti, et c’est souvent la partie prépondérante du travail. Il y a très souvent des entités dans les lieux et d’autres phénomènes pas très sympas. Il y a en général des choses qui sont en relation avec le passé, c’est-à-dire ce qui a été vécu sur le lieu et ça sans limite de temps. Il y a souvent des mémoires qui se sont imprimées, des énergies denses qui sont en lien avec des histoires tout aussi denses du passé. On dit souvent que le lieu est chargé négativement. C’est ce que les personnes sensibles ressentent le plus dans un lieu.

Le géobiologue va donc ressentir et nettoyer ce qui est encore présent par rapport à ça, cela permet d’alléger « l’ambiance ». Si ce n’est pas libéré ces énergies se maintiennent et influencent les habitants sur le plan mental et émotionnel. Tout ce travail va considérablement augmenter le taux vibratoire du lieu traité.

Mise en place d’un harmonisateur :

Il y a évidemment plusieurs manières de travailler et chacun a ses préférences, certains géobiologues placent des corrections au niveau de chaque point de croisement du réseau Hartmann ou pour chaque perturbation.

 Pour moi cette approche est un peu dépassée, il est possible maintenant avec un harmonisateur de travailler d’une manière globale et efficace. Je tends vers ce travail, avec l’harmonisateur unité harmonic protect, tous les réseaux géobiologiques sont harmonisés et cela se fait par action en un seul point, de même les autres perturbations sont également neutralisées.

La correction par des pierres judicieusement placées est également efficace, cela élève les vibrations du lieu, et peut se mesure avec le taux vibratoire.

La géobiologie permet donc de faire un profond nettoyage des lieux, et permet de vivre dans un endroit propice au bien-être et à la santé! Le lieu devient ainsi porteur d’une belle énergie.

 J’espère que cet article permettra de sensibiliser le plus grand nombre à ce métier qui me passionne depuis plusieurs années et que j’enseigne avec beaucoup de plaisir.

Pour connaitre mes tarifs en géobiologie vous pouvez faire une demande de devis.